';
side-area-logo
Forage à Mormoiron

C’est au bord de la départementale 942, entre Mormoiron et Ville-sur-Auzon dans le Vaucluse que se déroule le chantier d’exception mené par For-Drill. A l’arrêt au feu de chantier installé par la société pour la sécurité des usagers de la route et des ouvriers qui opèrent en contre-bas, un immense trou d’alésage se présente, de quoi présager du reste de ce chantier hors-normes où préservation de l’environnement et sécurité *animeront* l’ouvrage …

En résumé

 

 

Client : Canal de Carpentras

Longueur du forage :  130m
Diamètre du forage : 800mm
Diamètre de la PE : 630mm

Type de sol :  Limon

LA COMMANDE ET SON CONTEXTE

La commande est passée par la société de gestion du canal de Carpentras, le but est de permettre l’acheminement de l’eau brute depuis le réseau existant le long de la D942 jusqu’aux zones agricoles en contre-bas. Le chantier comporte de nombreux obstacles :

  • D’abord la route qui relie Carpentras au Plateau d’Albion, le forage ne la traverse pas mais sa sortie se trouve à quelques mètres du passage.
  • Une canalisation d’eau potable passe également tout proche et aucun risque ne peut être prit.
  • Pour terminer, le forage passe en dessous du cours de l’Auzon lors d’une période automnale où les crues peuvent être rapides.

L’étude a été réalisée et soumise par la société For-Ymage et For-Drill a été choisie pour son savoir-faire et sa capacité à se projeter rapidement pour ce chantier qui ne se situe qu’à 30km du siège et des entrepôts de la société ce qui permet aux équipes d’être le moins invasives possible sur le terrain.

MISE EN OEUVRE

C’est l’American Augers DD 110 S qui a été choisie pour ce chantier, cette machine est particulièrement disposée aux sous-sol sableux et limoneux et à développer une grande force de traction et de pression, idéale pour ce forage où le poids de la PE avoisine les ** tonnes pour un diamètre exceptionnel de 630mm !
L’équipe est quant à elle composée de 3 personnes permanentes, un foreur, un aide foreur et d’un chauffeur. Plusieurs autres ouvriers spécialisés sont amenés à rejoindre le chantier selon les besoins. L’équipe du bureau d’étude effectue également un suivi rigoureux du chantier pour certifier du bon déroulé des opérations et fournir au client un compte-rendu quotidien.
D’autres équipements sont nécessaires en plus de la foreuse, un camion citerne, un camion de transport lourd, un camion de transport léger, une mini-pelle, un groupe électrogène et une centrale de recyclage des boues.
Pour la PE, un semi-remorque a été nécessaire au transport ainsi qu’un poste à souder spécifique pour relier chaque section de la gaine transportée en plusieurs morceaux.

Le tracé du forage

Il a évidement fallu prévoir un aléseur d’un diamètre exceptionnel, ce dernier a une envergure de 950mm pour préparer ce sol usant pour les machines, instable et gorgé d’eau.

LE FORAGE

Le forage dirigé s’est déroulé selon un protocole précis qui permet de garantir à For-Drill un forage sans encombre.
Suite à l’étude conduite par un bureau d’étude qui comprend à la fois une étude des besoins, une étude de sol et une étude des moyens à mettre en place qui servent de feuille de route lors du forage, une étude avant forage est également nécessaire.
C’est elle qui va évaluer le meilleur tracé en fonction des contraintes et donc dicter les machines à utiliser.
Cette préparation comprend également l’étude du meilleur traitement des boues de forage, de la disposition des machines et du rebouchage pour générer un chantier le plus propre possible, l’idée de For-Drill est de profiter de cette technologie de forage horizontal pour être le moins intrusif possible et de rendre la zone de chantier sans marque durable.

Le chantier étant partiellement situé sur la pente d’une colline, le tir pilote s’est effectué depuis la plaine jusqu’à la sortie, condition nécessaire pour ne pas bloquer complètement la circulation pendant plusieurs jours sur cet axe très emprunté. Mesurant 110m de distance linéaire jusqu’à une profondeur de 7m au dessous du sol, il garanti le meilleur passage pour la conduite.

Une fois ce dernier terminé, de nombreux alésage ont été nécessaire, d’une part pour stabiliser le sol et assurer un tirage sans encombre et d’autre part car le diamètre exceptionnel de la PE implique ce prérequis.

Bien que l’équipe soit habituée à ces chantiers d’envergures après plus de 500 forages en 4 ans, le sous-sol spécifique de ce secteur et les fortes pluies automnales produisent des conditions difficiles nécessitant concentration et minutie.

C’est de nuit que la PE sera tirée, celle-ci, pour des raisons évidentes de logistiques, est stockée de l’autre côté de la route, à quelques dizaines de mètres du trou de sortie, il faudra la tracter, la présenter à cheval sur la route et enfin l’attacher à l’aléseur. Une déviation ponctuelle a été mise en place, condition incourtable pour terminer le chantier.

L’énorme avantage du forage dirigé sur les autres modes d’enfouissement de gaines reste son faible encombrement, au sol. En quelques heures, le chantier est nettoyé et le lendemain, presque plus aucun signe du passage de For-Drill.

For-Drill a à nouveau fait parlé ses machines et son expérience, le chantier s’est déroulé sans accroc en une semaine. Grâce à la technologie du forage dirigé, la combe en contre-bas de la D942 est désormais alimentée en eau brute et la zone du chantier n’aura plus aucune marque du forage dans quelques semaines !

GALERIE PHOTO

For-Drill